> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Mardi 24 Octobre 2017 - St Antoine-Marie Claret, évêque (1807-1870)
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 8 Octobre 2017
Commentaire du psaume 80(79)
Lamentation sur la vigne dévastée

Dieu est un vigneron. La vigne c’est son peuple qu’il aime. Comme la vigne demande des soins attentifs, l’histoire d’Israël a été sans cesse l’objet de soins patients de la part du Seigneur. C’est la clef de lecture de la parole de Dieu en ce dimanche. Le texte d’Isaïe le prophète attend la réponse du psaume.

Le Dieu vigneron a chéri sa vigne et la vigne n’a donné que du mauvais raisin ! Le résultat est scandaleux : la clôture est brisée. Non seulement les passants grappillent et chapardent, mais les sangliers et les fauves labourent le terrain !

Est-ce l’image des armées d’invasion qui broutent Israël et Juda jusqu’à la déportation ? Du plus profond de la misère jaillit la réaction qui est une demande de pardon, une liturgie pénitentielle ! « Dieu, fais-nous revenir, que ton visage s’éclaire et nous serons sauvés ». Ce refrain scande la marche du psaume en quatre parties qui font une relecture profonde de l’histoire d’Israël, avec la sortie d’Égypte, l’entrée dans la terre promise, le temps des avatars, et l’appel au secours.

Jésus ira jusqu’au bout de ce thème de la vigne. Le Père enverra beaucoup d’émissaires vers sa vigne. Ils ne seront pas reçus. Finalement il enverra son propre Fils. « Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu ». Mais la pierre rejetées des bâtisseurs est devenue la pierre angulaire de l’édifice et le fruit de la vigne célébrera les noces de Dieu et de l’humanité : « Tu es béni, Dieu de l’univers, toi qui nous donnes ce vin, fruit de la vigne et du travail des hommes, nous te le présentons, il deviendra le vin du royaume éternel ».

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]