> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Jeudi 13 Décembre 2018 - Saint du jour
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 12 Août 2018
Commentaire du psaume 34(33)
La crainte de Dieu et son fruit

Les dimanches de l’été sont « Eucharistiques ». En effet, durant plusieurs dimanches à la suite, les évangiles sont de Saint Jean au chapitre six, où Jésus donne un enseignement sur le Pain de Vie.

La lecture du premier Testament nous raconte comment le prophète Élie est réconforté par une nourriture en plein désert. Comme le peuple avec Moïse, il marche un long temps (« quarante jours et quarante nuits ») pour parvenir à la « montagne de Dieu » l’Horeb, qui est un autre nom du Sinaï. Le psaume illustre cette unité de l’histoire du salut : de Moïse à Elie, d’Élie à Jésus, et à nous ...

Les versets retenus sont d’abord à la première personne. « Je bénirai le Seigneur en tout temps » puis le chantre invite ses nombreux compagnons à « Magnifier le Seigneur » et à « Exalter son Nom » ; et la louange se poursuit à la troisième personne. Le Seigneur est tellement à l’écoute des cris du pauvre qu’il sauve et libère ses fidèles. Cette vivante alternance invite sans cesse à louer ce Dieu qui nous donne une nourriture merveilleuse : La manne qui soutient Israël au désert, le viatique qui réconforte le prophète sont des signes avant-coureurs de ce Pain de forts qu’est l’Eucharistie.

Vraiment le Seigneur est bon. Que notre humanité sache s’arrêter un moment, surtout en ce temps de vacances, pour goûter le Seigneur avant de repartir toujours plus loin dans la mission !

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]