> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Vendredi 5 Mars 2021 - Saint du jour
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 21 Février 2021
Commentaire du psaume 25(24)
Prière de confiance pour toute nécessité

Ce psaume est un appel au secours. Nous comptons toujours aujourd’hui parmi ces pauvres que Dieu aime et qui ne cessent de ne compter que sur Lui.

Chaque verset débute par une des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. C’est donc une méditation amoureuse de la parole de Dieu et une célébration d’un réel qui est universel à travers 22 chemins qui traversent le monde.

Le thème du chemin est fréquent dans les psaumes. Dès le Psaume 1, portail d’entrée du psautier, l’homme doit choisir entre le sentier du juste et la route de méchants. Mais pour faire le bon choix, il faut être un familier du Seigneur, « S’abriter à l’ombre de ses ailes » (Psaume 91). Ne nous étonnons pas du fait que le psalmiste s’adresse à son Seigneur par sept verbes à l’impératif ! « Enseigne-moi – Fais-moi connaître – Dirige-moi – Rappelle-toi ta tendresse – Ne m’oublie pas ».

Dieu oublie les péchés de l’homme mais n’oublie pas cette grande tendresse qui est son Nom.
« Seigneur, enseigne-moi tes chemins, fais-moi connaître ta route ». Et comme le dit Saint Augustin, « Seigneur, montrez-moi vos voies, ouvrez-moi vous-même vos sentiers ; qui ne sont point spacieux, et qui ne conduisent pas la foule à sa perte ; enseignez-moi ces sentiers étroits qui sont les vôtres et que peu connaissent ! »

L’attitude du croyant et du baptisé est celle de Noé sortant de l’arche qui l’a sauvé de la catastrophe du déluge. Il a confiance totale dans Celui qui fait Alliance avec l’humanité et le signifie par le chemin de l’Arc-en-ciel tracé dans les nuages. Noé répond par un silence de louange et de foi.

Mais il y a ici plus que Noé ! Le Christ dans le silence du désert et son triomphe sur le Tentateur apparaît comme le Recréateur dans la compagnie des animaux soumis et le service des anges adorateurs de Dieu. Il passe par la retraite du désert pour prendre ensuite le chemin de la Galilée. Comme lui, traversons le désert du carême pour prendre ensuite le chemin de la Mission auprès de nos frères. Cela se fait du reste en même temps !

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]