> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Samedi 22 Septembre 2018 - Sts Maurice et comp. de la Légion Thébéenne, martyrs
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 16 Septembre 2018
Commentaire du psaume 116A(114)
Action de grâce pour la liberté

Ce psaume est une supplication, qui fait suite à la lecture du prophète Isaïe et prépare l'évangile de Marc où Pierre proclame que Jésus est le Christ, et où se profile aussitôt la vision de la passion et de la mort du Christ.

Utilisé presque en entier, ce poème de 9 versets comporte une articulation en plusieurs parties :
- Une affirmation préalable de confiance envers le Seigneur
- Une vision de la misère et de la souffrance de celui qui prie : situation extrême de l'homme "Pris dans les filets d la mort, retenu dans les liens de l'abîme…"
- Une nouvelle affirmation des "qualités " du Seigneur: "Justice et pitié, tendresse"
- Une parole du priant à lui-même pour trouver le "Repos"
Le psaume nous laisse enfin sur l'image de l'éternel marcheur qu'est le croyant tout au long de la Bible : "Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants."

« La terre des vivants »
: Saint Jean Chysostome, le grand évêque et prédicateur de Byzance, fêté ce 13 septembre, dit : « C'est là en effet qu'est la véritable vie, qui n'est plus sujette à la mort et qui nous offre des biens purs et sans mélange. Dans l'autre vie, il n'y a plus ni chute à craindre, ni colère, ni chagrin, ni amour de l'argent, ni désirs charnels, ni pauvreté, ni richesse, ni opprobre, ni rien de semblable. »

C'est pour cela qu'il nous est ordonné de dire dans notre prière : « Que ton Règne arrive » (Matthieu chapitre 6, verset 10). Dieu veut que nous ayons toujours les yeux fixés sur ce jour de l'éternité.

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]