> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Samedi 21 Octobre 2017 - Ste Laura Montoya Upegui, vierge et fond. (1874-1949)
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 22 Octobre 2017
Commentaire du psaume 96(95)
Dieu roi et juge de l'univers

Le Seigneur nous surprend toujours. C’est pourquoi nous lui chantons un « chant nouveau » ! Alors chantons « un chant nouveau » ! Ce psaume magnifique de louange cosmique et cultuelle devrait être proclamé en entier. Nous sommes unis à la puissante liturgie du Temple, son grouillement de foules en liesse lors de la fête des Tentes par exemple. Nos frères Juifs célèbrent d'ailleurs cette fête d'une semaine (Fête des Souccoth ou Cabanes ou Tentes) durant ces jours d'automne. Nous sommes unis aux « familles des peuples » et aux « nations » venues de partout.

Nous entrons aussi dans la finesse d’un compliment digne des cours royales s’adressant à Dieu comme à un roi « hautement loué, redoutable » tel un juge. Le seigneur est roi, mais jamais à la manière d’un souverain babylonien ou d’une divinité païenne. Il est le « Seigneur éblouissant de sainteté ». Il est le seul Saint ! Ces versets sont une protestation contre toute forme d'idolâtrie, passée ou actuelle. "Le pire des esclavages, c'est de se tromper de Dieu" (Marie Noëlle Thabut).

Ce poème plein de louange cosmique célèbre la providence de Dieu qui nous accompagne dans son plan d'amour. Toute royauté de ce monde est passagère, même celle de Cyrus (1ère Lecture) ou de César (Evangile). Des événements le Seigneur tire le bien.

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]