> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Mercredi 27 Janvier 2021 - Saint du jour
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 24 Janvier 2021
Commentaire du psaume 25(24)
Prière de confiance pour toute nécessité

Ce psaume a une double appartenance : il est un appel au secours comme beaucoup de fois dans les psaumes et dans la Bible. Ce dimanche il a une teinte de pénitence et de demande de pardon à la suite de l’appel véhément à la conversion que lance Jonas aux habitants de Ninive (première lecture). Nous sommes toujours parmi ces pauvres que Dieu aime et qui ne cessent de ne compter que sur Dieu.

Dieu a une sorte de « faculté d’oubli ». Le psalmiste demande à son Seigneur à la fois d’oublier les « péchés de sa jeunesse » et de ne pas oublier « sa tendresse et son amour » qui sont perpétuels et font partie de l’être même de Dieu.

Ce psaume est aussi alphabétique. Chaque verset débute par une des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. C’est donc une méditation amoureuse de la parole de Dieu et une célébration d’un réel qui est universel à travers 22 chemins qui traversent le monde. Chaque psaume doit être une méditation amoureuse. Cela doit se vérifier dans le déroulement même de la liturgie dominicale : La position assise de l’assemblée et le chant du psalmiste avec le refrain chanté par tous.

L’homme biblique est un marcheur, à la suite d’Abraham, de Moïse et des prophètes. Jésus n’a cessé de parcourir campagnes et villages. A d’autres moments de la liturgie l’assemblée se déplace, processionne. Jésus appelle des disciples à « Venir derrière lui ». Et laissant tout, ils le suivent sans hésiter ni louvoyer, c’est-à-dire hésiter dans la « Voie » à suivre !… Le chrétien reste pèlerin, de Jérusalem à Rome et à Compostelle… Ne nous étonnons donc pas que le psalmiste demande instamment au Seigneur de lui « Enseigner ses voies » et « De lui faire connaître sa route ».

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]