> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Liturgie > Evangile.

Dimanche 23 Juillet 2017 - Ste Brigitte de SuĂšde, co-patronne de l'Europe (1303-1373)
 

Dimanche 23 Juillet 2017

Évangile de JĂ©sus Christ selon saint Matthieu 13,24-43.

En ce temps-là, Jésus proposa cette parabole à la foule : « Le royaume des Cieux est comparable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ.
Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi survint ; il sema de l’ivraie au milieu du blĂ© et s’en alla.
Quand la tige poussa et produisit l’épi, alors l’ivraie apparut aussi.
Les serviteurs du maĂźtre vinrent lui dire : “Seigneur, n’est-ce pas du bon grain que tu as semĂ© dans ton champ ? D’oĂč vient donc qu’il y a de l’ivraie ?”
Il leur dit : “C’est un ennemi qui a fait cela.” Les serviteurs lui disent : “Veux-tu donc que nous allions l’enlever ?”
Il rĂ©pond : “Non, en enlevant l’ivraie, vous risquez d’arracher le blĂ© en mĂȘme temps.
Laissez-les pousser ensemble jusqu’à la moisson ; et, au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d’abord l’ivraie, liez-la en bottes pour la brĂ»ler ; quant au blĂ©, ramassez-le pour le rentrer dans mon grenier.” »
Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable Ă  une graine de moutarde qu’un homme a prise et qu’il a semĂ©e dans son champ.
C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussĂ©, elle dĂ©passe les autres plantes potagĂšres et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. »
Il leur dit une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au levain qu’une femme a pris et qu’elle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pĂąte ait levĂ©. »
Tout cela, JĂ©sus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole,
accomplissant ainsi la parole du prophĂšte : ‘J’ouvrirai la bouche pour des paraboles, je publierai ce qui fut cachĂ© depuis la fondation du monde.’
Alors, laissant les foules, il vint Ă  la maison. Ses disciples s’approchĂšrent et lui dirent : « Explique-nous clairement la parabole de l’ivraie dans le champ. »
Il leur rĂ©pondit : « Celui qui sĂšme le bon grain, c’est le Fils de l’homme ;
le champ, c’est le monde ; le bon grain, ce sont les fils du Royaume ; l’ivraie, ce sont les fils du Mauvais.
L’ennemi qui l’a semĂ©e, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
De mĂȘme que l’on enlĂšve l’ivraie pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il Ă  la fin du monde.
Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ils enlùveront de son Royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal ;
ils les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur PĂšre. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]