> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Samedi 18 Août 2018 - St Jean-Eudes, prêtre et fondateur († 1680)
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 10 Juin 2018
Commentaire du psaume 130(129)
Pénitence et confiance en Dieu

Ce psaume, parmi les plus connus, est au croisement de plusieurs groupes de psaumes. Il fait partie des quinze psaumes des montées  (Voir le petit lexique : Montées - Psaumes des), C’étaient des prières chantées par les juifs lors des fêtes de pèlerinages lorsqu’ils gravissaient en foules joyeuses la colline du Temple. On devine le rythme de la marche dans ces mots : « J’espère le Seigneur … Je l’espère et j’attends … Mon âme attend le Seigneur ».  Chez les chrétiens il fait partie des sept psaumes de la pénitence.

De même que les morts se réveillent, le priant franchit un abîme pour aller vers le Seigneur. Il revient de loin. C’est du plus profond qu’il crie vers son Seigneur ! Point de détails sur les péchés de l’homme, mais l’affirmation radicale de la miséricorde de Dieu. Une question merveilleuse est posée : « Si tu retiens les fautes, Seigneur, Seigneur, qui subsistera ? » Et une formule très dense affirme : « Près de toi se trouve le pardon ! »

Dieu est Amour. Il est Don. Il est même « Par-Don », Il est le Don par-delà toutes les atrocités, les crimes, les vilenies. L’individu compte intensément sur le pardon divin. Espérance semblable à celle du veilleur guettant l’aurore. Le peuple d’Israël comme peuple compte aussi sur ce pardon. Le Seigneur est le salut toujours offert. Dieu est vainqueur du Mal ; le serpent tentateur de la Genèse est vaincu (1ère Lecture). Et Jésus, dans l’évangile de Marc, est vainqueur de Beelzéboul. Espérant dans le pardon de Dieu, nous sommes appelés à être « Frère, sœurs et mère » du Christ en faisant la volonté de Dieu.

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]