> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Dimanche 17 Janvier 2021 - Saint du jour
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 10 Janvier 2021
Fête du Baptême du Seigneur$
Commentaire du Cantique de Le commentaire du Psaume

Nous avons comme psaume un morceau du livre du prophète Isaïe. Cette fois ce chant ne fait pas partie des 150 psaumes mais il pourrait en être. La Bible est remplie de chants liturgiques (Ancien et Nouveau Testament) que la liturgie chrétienne utilise.

Mais d’abord, qui est Isaïe ? Et quel est son temps ? Ce gros livre de la bibliothèque biblique est très composite puisqu’il comporte trois écrits d’époques différentes de l’histoire d’Israël. Le prophète Isaïe a parlé au nom de Dieu dans une période très troublée. Le peuple de Dieu est divisé en deux royaumes rivaux, au nord et au sud : Le royaume d'Israël et le royaume de Juda. La puissance montante est l’Assyrie au nord de la Mésopotamie (Irak d’aujourd’hui). Tel est l’Ennemi numéro un et le danger sans cesse présent.

Isaïe (Dont le nom contient les lettres divines !) est un aristocrate mêlé à la politique de son temps, appelé par le seigneur pour proclamer partout le Dieu unique, exiger la justice sociale, inciter à avoir la foi dans un contexte difficile et annoncer déjà le Messie sauveur.

Ce chant exprime la confiance en Dieu. Comme souvent, Il faudrait lire ce cantique en entier, au-delà des versets retenus par notre liturgie. On peut remarquer que le NOM du SEIGNEUR se trouve quatre fois dans le texte. Les quatre lettres sacrées n’étaient pas prononcées par les lecteurs et remplacées par des expressions comme « MON SEIGNEUR » ou « LE NOM ». Le terme « SALUT » se trouve trois fois. C’est tout dire !

Le texte se dit d'abord à la première personne : le priant met sa confiance dans le Seigneur qui est pour lui « force » « chant » et « salut ».

Puis il s’adresse aux autres membres du peuple : « Vous ». Il les invite à rendre grâce, à crier le « Nom » du Seigneur à faire connaître ses hauts faits. « Car il est grand au milieu de toi le SAINT d’Israël »

Dans l’évangile nous écoutons un autre prophète. C’est Jean le Baptiste, le dernier des prophètes. Et Jean s’efface devant « Celui qui est plus puissant que lui » Et nous célébrons l’investiture de Jésus (« Le Seigneur sauve ») son Baptême, qui est la manifestation du Dieu Père, Fils et Esprit Saint. Alors « Jubilons et crions de joie ! »

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]