> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes > Le commentaire.

Dimanche 7 Août 2022 - Sts Sixte II (pape) et comp., martyrs († 258) St Gaétan de Thiene, fondateur († 1547) Ste Julienne de Cornillon, religieuse († 1258) BBses Marie del Carmen et Marie Rosa, martyres († 1936) Ste Afra, ancienne pécheresse et martyre († 304) St Donato, évêque et martyr († IV s.) St Donatien, évêque († IV s.) St Victrice, évêque († v. 420) St Donat, évêque († après 656) Bx Jourdain Forzaté, abbé à Venise († v. 1248) St Albert des Abbés, prêtre o.c. († 1307) Bx Albert de Sassoferrato, religieux o.s.b. cam. († 1350) Bx Vincent, religieux o.f.m. († 1504) Bx Agathange de Vendôme, o.f.m. cap. et martyr († 1638) Bx Cassien de Nantes, prêtre cap. et martyr († 1638) Bx Thomas Whitaker, prêtre et martyr († 1646) Bx Martin de Saint-Félix, prêtre et martyr († 1646) Bx Édouard Bamber, prêtre et martyr († 1646) Bx Nicolas Postgate, prêtre et martyr († 1679) Bx Edmond Bojanowski, laïc et fondateur († 1871) St Michel de la Mora, prêtre et martyr († 1927)
 
 
Newsletter
 
 
Vous pouvez recevoir les textes de la liturgie et le commentaire du psaume directement par email.
 
  Il suffit de vous inscrire ici :
  Email :
  Format de réception :
  HTML TEXTE

Dimanche 19 Juin 2022
Solennité du Saint-Sacrement
Commentaire du psaume 110(109)
Le Messie vainqueur, roi et prêtre

Nous prions et chantons ce psaume royal et messianique chaque dimanche, jour de la Résurrection du Christ, à l’office du soir (Vêpres). Pourtant prier ce psaume n’est pas aisé de prime abord.

C’est un psaume dit royal, ressemblant au psaume 2. Ce dernier exprime le début d'une révolte de vassaux contre leur suzerain. Il faut la réprimer. Le psaume 109 évoque la fin d'une conquête. C’est la satisfaction du soir à la fin d’une bataille victorieuse.

Dépassons l’aspect guerrier qui était bien l’aspect véridique des rois de l’ancien Israël et qui est bien le fond de notre humanité. Entrons dans la louange de Jésus, Christ, Roi et Messie, victorieux par sa mort et sa sainte Résurrection de toute forme de mal, d’esclavage et de régression morbide. C’est le psaume messianique par excellence !

La liturgie utilise presque la totalité de ce psaume. C’est un poème bien construit en deux parties où les termes « SEIGNEUR » et « DROITE » sont proclamés. Le mot « SEIGNEUR » est imprononçable par le croyant de la première alliance. Il deviendra dans la langue grecque celui qui désigne le Christ ressuscité, tel qu’il est apparu à Marie Madeleine et à Simon Pierre.

La première partie regarde surtout le ROI, la deuxième davantage le PRÊTRE. Jésus est Prêtre, Roi et Prophète. Chaque baptisé vit intimement cette réalité à la fois prophétique, sacerdotale et royale. Et à cause de cela, il reçoit une onction d’huile, le saint Chrême, qui fait de lui un « Autre Christ » à travers le Baptême et la Confirmation. Ce disciple du Christ a le grand honneur de participer à l’Eucharistie. Et ce dimanche est la fête de l’Eucharistie.

Le poème est un Rituel d'intronisation royale avec la déclaration de filiation divine : « Oracle du SEIGNEUR à mon Seigneur », avec la montée sur le trône : « Siège à ma DROITE », avec l’affirmation du sacerdoce du roi et de son messianisme : « Tu es prêtre à jamais sur la parole de MELCHISÉDECH ! »

Au temps de David et de Salomon, le trône se trouvait effectivement à droite de l’Arche d’Alliance, dans le Temple de Jérusalem, cité des rois et de la présence divine. Mais c’est la session de Jésus dans sa vraie signification. Ressuscité, il siège désormais à la droite du Père.

Pierre, au jour de la Pentecôte, crie à la foule : « Ce Jésus, que vous avez crucifié, Dieu l’a ressuscité, nous en sommes témoins. Exalté par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint promis et il l’a répandu » (Actes des Apôtres chapitre 2, verset 23).

« Le JOUR où paraît ta puissance », c'est le jour du couronnement royal, alors que défile la parade des troupes. C'est vraiment le jour du SEIGNEUR.

Ce Roi est aussi le Prêtre, Jésus le Christ, qui dépasse infiniment Melchisédech et qui est le fils de David et le Fils de Dieu, offrant le sacrifice de la Croix. Avec lui, « Offrons-nous en sacrifices spirituels ».

Père BABEL sm

Lire le psaume

[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]