> Accueil
> Editorial
 
Les Psaumes
> Le psaume
> Le psaume sonore
> Le commentaire
> Les archives
> Le petit lexique
> Librairie
 
La Liturgie
> Fiche Liturgique
> Première lecture
> Psaume
> Evangile
> Homélie
> Avent 2007
 
Psaumes TV
> Accueil
> Psaume 94
> Psaumes.info
> Psaumes Chantés
> Avent
 
Les Marianistes
> Qui sont-ils ?
> Les quatre branches
> Bx G.J. Chaminade
> A. de Trenquelléon
 
Communiquez
> Newsletter
> Les Forums
> Ecards
> Blog du projet
> Foire aux Questions
> Contactez-nous
 

Psaumes.info > Psaumes TV.

Samedi 19 Août 2017 - St Jean-Eudes, prêtre et fondateur (1601-1680)
 
Psaumes TV

Autour du Psaume 94 et des relations entre texte et musique

Dieu qui fais justice, Seigneur,
Dieu qui fais justice, parais !
Lève-toi, juge de la terre ;
aux orgueilleux, rends ce qu'ils méritent.

Combien de temps les impies, Seigneur,
combien de temps vont-ils triompher ?
Ils parlent haut, ils profèrent l'insolence,
ils se vantent, tous ces malfaisants.

C'est ton peuple, Seigneur, qu'ils piétinent,
et ton domaine qu'ils écrasent ;
ils massacrent la veuve et l'étranger,
ils assassinent l'orphelin.

Ils disent : " Le Seigneur ne voit pas,
le Dieu de Jacob ne sait pas ! "
Sachez-le, esprits vraiment stupides ;
insensés, comprendrez-vous un jour ?

Lui qui forma l'oreille, il n'entendrait pas ?
il a façonné l'oeil, et il ne verrait pas ?
il a puni des peuples et ne châtierait plus ?

Lui qui donne aux hommes la connaissance,
il connaît les pensées de l'homme,
et qu'elles sont du vent !


Heureux l'homme que tu châties, Seigneur,
celui que tu enseignes par ta loi,
pour le garder en paix aux jours de malheur,
tandis que se creuse la fosse de l'impie.

Car le Seigneur ne délaisse pas son peuple,
il n'abandonne pas son domaine :
on jugera de nouveau selon la justice ;
tous les hommes droits applaudiront.

Qui se lèvera pour me défendre des méchants ?
Qui m'assistera face aux criminels ?
Si le Seigneur ne m'avait secouru,*
j'allais habiter le silence.

Quand je dis : " Mon pied trébuche ! "
ton amour, Seigneur, me soutient.
Quand d'innombrables soucis m'envahissent,
tu me réconfortes et me consoles.

Es-tu l'allié d'un pouvoir corrompu
qui engendre la misère au mépris des lois ?
On s'attaque à la vie de l'innocent,
le juste que l'on tue est déclaré coupable.

Mais le Seigneur était ma forteresse,
et Dieu, le rocher de mon refuge.
Il retourne sur eux leur méfait :
pour leur malice, qu'il les réduise au silence,
qu'il les réduise au silence, le Seigneur notre Dieu.

 
 

Psaume 94 (93) : Le texte

Description :
Ce texte est le point de départ de notre dossier de cette semaine.
Il est commenté par le Père Robert Babel sm, puis il sera mis en exergue à travers la Sonate sur le Psaume 94 de Julius Reubke (disciple de Liszt mort à 24 ans) ...
C'est sur cette sonate, et sur sa relation au texte, que Thomas Lacôte et Michel Bourcier, son interprète, dialogueront dans un entretien vidéo.
Légende :
Appel au Dieu juste contre les oppresseurs
(Texte intégral du Psaume)
Références :
Bible de la Liturgie
© AELF - Tous droits réservés

Type :
Dernière Modification : 12/8/2008 08:35
Visualisé 6965 fois

 
[ Retour | Imprimer cette page | Envoyer cette page à un ami | Contact ]